ALIMA et ses partenaires améliorent l’accès à l’oxygène en Afrique

01-06-2022

Le projet “Breath for All” , rendu possible grâce au soutien financier d’Unitaid, est un nouveau projet développé par ALIMA pour améliorer l’accès à l’oxygène au Mali, en Guinée, au Soudan et au Burkina Faso. ALIMA et ses partenaires, Électriciens sans Frontières (ESF) et Build Health International (BHI), travaillent en étroite collaboration avec les ministères de la santé afin de proposer des solutions innovantes d’accès à l’oxygène, durables, rentables et adaptées aux contextes locaux.

A travers le projet “Breath for All”, ALIMA et ses partenaires, Électriciens sans Frontières (ESF) et Build Health International (BHI), travaillent en étroite collaboration avec les ministères de la santé au Mali, en Guinée, au Soudan et au Burkina Faso afin de proposer des solutions innovantes, durables, efficientes et adaptées aux contextes locaux en termes d’accès à l’oxygène. Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier d’Unitaid.

Faire de l’accès à l’oxygène une priorité pour sauver des vies

L’objectif d’ALIMA est clair : sensibiliser et mobiliser les Ministères de la Santé du Mali, de Guinée, du Soudan et du Burkina Faso afin d’ajouter parmi les priorités de leurs agendas respectifs le renforcement et la pérennisation de l’accès à l’oxygène.
Avant la pandémie de COVID-19, l’accès à l’oxygène médical était déjà limité en Afrique. Pour la plupart des pays, la fourniture d’oxygène médical est complexe et comporte de nombreux défis car le maintien de sources d’oxygène durables et résistants est une démarche coûteuse qui nécessite des aménagements hospitaliers. Mais aussi, une source d’énergie constante et fiable, une maintenance et des réparations pérennes, ainsi qu’un transport et une logistique continus. Enfin, une main d’œuvre qualifiée et une forte implication de la part des gouvernements sont nécessaires.

Dans les pays d’Afrique subsaharienne, les infections respiratoires aiguës sont une des premières causes de mortalité, notamment au sein des populations vulnérables comme chez les enfants de moins de 5 ans. Pour éviter ces drames, le projet d’ALIMA a pour ambition d’apporter des solutions adaptées tout au long du parcours du patient.

Soutenir les systèmes de santé pour une meilleure prise en charge des patients

Au niveau des grands hôpitaux où nous intervenons, des centrales de production d’oxygène en panne sont réhabilitées grâce à l’expertise de BHI, ainsi les patients peuvent être pris en charge sur place, plus rapidement. Dans les hôpitaux de zones rurales, l’accès à l’oxygène est rendu pérenne et autonome grâce à la mise en place d’énergie solaire avec le soutien technique d’ESF et la formation des techniciens pour la maintenance. Ce système permet de rendre l’oxygène disponible, même dans les zones reculées. Enfin, les sources d’oxygène sont décentralisées sous forme de stations mobiles au niveau des centres de santé des zones reculées, pour que chaque patient ayant une détresse respiratoire puisse être transporté vers l’hôpital sous oxygène.

——–

 

Photo de couverture: © Julien Mutanganwa /ALIMA

 

 

 

faire un don