COVID-19 : « Les pays africains ont besoin d’un renfort en termes de ressources humaines médicales qualifiées, en matériels et équipements médicaux, ainsi qu’en médicaments »

27-03-2020

Interview de Nicolas Mouly, Responsable du Service Urgences & Ouvertures d’ALIMA.

Quelles sont les capacités des pays africains en termes de prise en charge du COVID-19 par rapport à des pays européens comme la France, l’Italie, qui font déjà face à de nombreuses difficultés ?

«  La très grande majorité des pays africains ont des ressources pour la prise en charge des patients bien plus limitées que pour les pays européens. A titre d’exemple, il y a près de 20 fois moins de capacités en lits d’hospitalisation qu’en France et près de 50 fois moins de médecins par habitant que dans les pays européens. »

Quelles sont les actions concrètes menées par les agents du ministère de la santé sénégalais et ALIMA à l’hôpital de Fann de Dakar ?

«  Lorsqu’un patient est admis à l’hôpital de Fann, il est référé par un ambulance directement à l’unité de triage du Centre de Traitement COVID. Ici, il est directement investigué et pris en charge par du personnel médical qui va ensuite le transférer dans une chambre individuelle, où l’équipe médicale du Centre de Traitement pourra lui apporter les soins nécessaires. »

Quels sont les besoins concrets identifiés pour pouvoir répondre à cette épidémie en Afrique ?

«  Les pays africains ont besoin d’un renfort en termes de ressources humaines médicales qualifiées dans la gestion de ces épidémies, d’un renfort en matériels et équipements médicaux, ainsi qu’en médicaments. Par ailleurs, pour que les mesures de distanciation sociale et les gestes barrières soient effectifs, il faudra que la population reçoive un support financier pour leur permettre d’adhérer pleinement à ces mesures. »

Que pouvons-nous concrètement faire pour pallier à cette pandémie sur le continent ?

« On doit mobiliser l’aide internationale auprès des gouvernements des pays qui seront affectés pour apporter l’ensemble des ressources qui seront nécessaires. Les pays qui ont déjà passé le pic épidémique doivent faire preuve de solidarité internationale pour endiguer l’épidémie dans les pays africains. »

Un grand merci à Nicolas Mouly pour cette interview et à tous le personnel d’ALIMA qui lutte actuellement contre le COVID-19 et d’autres maladies et sauvent tous les jours des vies.


Photo de b: © Olivier Papegnies / ALIMA

Contactez-nous au Sénégal

Route de l'Aéroport,
Rue NG 96
BP: 15530. Dakar, Sénégal

Contactez-nous en France

15, rue des immeubles industriels 75011 Paris
+33 (0)1 40 33 95 19

Contactez-nous aux USA

One Whitehall Street, 2nd Fl,
 New York NY 10004
+1 (646) 619-9074
Contactez-nous au Sénégal
Route de l'Aéroport, Rue NG 96
   BP: 15530. Dakar, Sénégal
office@alima.ngo
Contactez-nous en France
15, rue des immeubles industriels
   75011 Paris France.
+33 (0)1 40 33 95 19
office@alima.ngo
Contactez-nous aux USA
One Whitehall Street, 2nd Fl,
    New York NY 10004, USA
+1 (646) 619-9074
info.usa@alima.ngo

Association Loi 1901 - Numéro d’enregistrement et SIREN : 831 620 398

 

Si vous êtes imposable sur le revenu, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 75% du montant de votre don dans la limite de 1 000 euros. Au-delà, la réduction est de 66%, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.