ALIMA poursuit son engagement dans la lutte contre la COVID-19 en Afrique et lance une campagne de soutien à la vaccination

21-06-2021

Le 21 juin 2021, à Dakar – ALIMA (The Alliance for International Medical Action), ONG médicale humanitaire, s’engage désormais pour vacciner les plus vulnérables et relever ainsi les nombreux défis relatifs à la pandémie sur le continent.

Communiqué de presse
Dakar, le 21 juin 2021

 

ALIMA poursuit son engagement dans la lutte contre la COVID-19 en Afrique et lance une campagne de soutien à la vaccination dans 6 pays 

ALIMA (The Alliance for International Medical Action), ONG médicale humanitaire, s’engage désormais pour vacciner les plus vulnérables et relever ainsi les nombreux défis relatifs à la pandémie sur le continent.

 

ALIMA s’est engagée dans le contrôle de la propagation de l’épidémie dès l’arrivée de la pandémie en Afrique, en mars 2020. Cette année-là, sur l’ensemble de ses pays d’intervention, ALIMA a appuyé les ministères de la santé à mettre en place 1 000 lits d’hospitalisation et a pris en charge 20 554 personnes (cas suspects et confirmés, malades de la COVID-19). Aujourd’hui, ALIMA va renforcer les capacités opérationnelles et médicales des pays concernés pour une mise en œuvre réussie des campagnes de vaccination. Cette initiative permettra notamment à plus de 400 000 personnes en situation de grande vulnérabilité, d’être vaccinées, dans six pays en Afrique centrale et de l’ouest : la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria et la République centrafricaine.

 

Une campagne de vaccination en faveur des plus vulnérables

Grâce au soutien de l’Union Européenne, ALIMA bénéficiera d’un financement sur 18 mois afin de renforcer la vaccination contre la COVID-19 dans six zones d’intervention. L’ONG répond ainsi à l’objectif de facilitation de la vaccination des personnes vulnérables présentes dans des régions difficilement accessibles afin de les protéger des formes sévères de l’infection SARS-CoV-2 et des conséquences désastreuses de la maladie.

ALIMA va notamment déployer ses efforts pour vacciner des personnes vivant dans les zones les plus reculées et ou victimes de situation de crises humanitaires (conflits, déplacements de populations, urgences sanitaires). ALIMA rappelle l’importance de procéder rapidement à cette vaccination pour protéger les populations, dans un contexte de circulation active du virus et de fragilité des systèmes de soins africains. ALIMA portera une attention particulière à assurer une bonne qualité des vaccinations, en collaboration avec les autorités sanitaires locales; il sera notamment mis en place un système de surveillance des manifestations post-vaccinales indésirables ainsi qu’une prise en charge adéquate de ces dernières.
ALIMA s’engage à mettre à profit son expertise sur les campagnes vaccinales, en apportant un soutien logistique, médical et en renforçant la sensibilisation des populations. Ceci est indispensable afin d’accélérer la vaccination en Afrique. Mais l’approvisionnement en vaccins reste insuffisant. Il est donc impératif d’accélérer ce dernier, entamé notamment par l’initiative COVAX, si nous voulons que le succès soit total. Désormais, il faut passer des vaccins à la vaccination ”, explique la Dr Susan Shepherd, experte en pédiatrie et recherche chez ALIMA.

Un appel pour une alliance multi-acteurs afin de garantir la protection des populations africaines face à la COVID-19

A travers les efforts qu’elle déploie, ALIMA souhaite attirer l’attention sur le caractère insuffisant des mesures initiées au regard de l’évolution rapide de la pandémie et des nouvelles connaissances en la matière et appelle à une mobilisation plus importante pour la vaccination sur le continent africain. L’approvisionnement en vaccins permis par le dispositif COVAX est certes salutaire, mais ne prend pas en compte les défis opérationnels des campagnes de vaccination de masse.

Télécharger le communiqué de presse

 

A propos d’ALIMA

ALIMA (The Alliance for International Medical Action) est une ONG médicale humanitaire créée en 2009, qui a pour objectif de fournir des soins de santé de qualité aux personnes les plus vulnérables, en zone de forte mortalité lors de situations d’urgence et de crises. ALIMA s’appuie sur un mode opératoire fondé sur le partenariat avec des acteurs humanitaires nationaux et les communautés locales, et s’est ainsi imposée comme un acteur incontournable de l’humanitaire médical en Afrique. L’ambition d’ALIMA est de révolutionner l’aide médicale d’urgence et de transformer la médecine humanitaire en favorisant la recherche, l’innovation pour renforcer l’impact des actions humanitaires. En 12 ans, ALIMA a soigné plus de 7 millions de patients dans 14 pays et a lancé plus de 30 projets de recherche, notamment sur la malnutrition, le paludisme, la maladie à virus Ebola, la COVID-19 et la fièvre de Lassa.

Contacts média :
Business With Society
Sébastien Rouichi-Gallot, 06 64 51 25 56, sebastien@businesswsociety.com
Marion Rajaonah, 06 74 26 56 43, marion@businesswsociety.com
ALIMA (The Alliance for International Medical Action)
Clémentine COLAS clementine.colas@alima.ngo
06 87 27 12 96 (whatsapp uniquement)

Contactez-nous au Sénégal

 Route des Almadies,
Lot n° 22 zone 9
BP 15530, Dakar, Sénégal

Contactez-nous en France

15, rue des immeubles industriels
75011 Paris
+33 (0)1 40 33 95 19

Contactez-nous aux USA

One Whitehall Street, 2nd Fl,
 New York NY 10004
+1 (646) 619-9074
Contactez-nous au Sénégal
 Route des Almadies,
Lot n° 22 zone 9
BP 15530, Dakar, Sénégal
office@alima.ngo
Contactez-nous en France
15, rue des immeubles industriels
   75011 Paris France.
+33 (0)1 40 33 95 19
office@alima.ngo
Contactez-nous aux USA
One Whitehall Street, 2nd Fl,
    New York NY 10004, USA
+1 (646) 619-9074
info.usa@alima.ngo

Association Loi 1901 - Numéro d’enregistrement et SIREN : 831 620 398

 

Si vous êtes imposable sur le revenu, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 75% du montant de votre don dans la limite de 1 000 euros. Au-delà, la réduction est de 66%, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Tant que le monde entier n’est pas bien vacciné, le coronavirus reste un danger pour tout le monde.. Grâce à l'aide internationale, des millions de doses ont parcouru des milliers de kilomètres. Ensemble, parcourons les derniers mètres. Ensemble, vaccinons.

Un don de 100 € permet de vacciner 10 personnes.