Lutter concrètement contre le changement climatique : rapport d’avancement de notre action environnementale

environnement et changement climatique

Presque deux ans après la publication de sa première feuille de route environnementale, ALIMA partage ses avancées et les enseignements qu’elle tire de son engagement. La publication de ce premier rapport d’avancement vise à partager les leçons apprises par ALIMA depuis 2021 à tous les acteurs des écosystèmes humanitaire et sanitaire, car tout le secteur doit s’engager. Quelques extraits de ce rapport sont proposés dans cet article.

Le paludisme enfin en déclin ?

Vaccin RTSS contre le paludisme au Cameroun

Le paludisme vit-il ses dernières heures ? En décembre dernier, le Cap Vert était le 3ème pays d’Afrique à déclarer avoir éradiqué le paludisme. Lundi 22 janvier, le Cameroun a lancé la première campagne au monde de vaccination systématique et à grande échelle contre le paludisme, destinée aux enfants de moins de 6 mois et utilisant le vaccin RTS,S. Une “étape historique”, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
Le Docteur Papys LAME, responsable du service médical d’ALIMA, décrypte cette avancée médicale historique.

Former les acteurs de santé à mieux absorber les chocs humanitaires au Burkina Faso

Au Burkina Faso, la volatilité de la situation sécuritaire met le système sanitaire sous haute tension. Dans le Centre Nord par exemple, trois quarts des structures sanitaires sont fermées à cause de l’insécurité. Les équipes d’ALIMA et de ses partenaires burkinabè KEOOGO et SOS Médecins Burkina Faso, ont formé les acteurs de la santé locaux à mieux se préparer à l’afflux de patients dans les quelques centres de santé encore fonctionnels, souvent dépassés lors de chocs inattendus, et même récurrents.

Au Burkina Faso, la volatilité de la situation sécuritaire met le système sanitaire sous haute tension. Dans le Centre Nord par exemple, trois quarts des structures sanitaires sont fermées à cause de l’insécurité. Les équipes d’ALIMA et de ses partenaires burkinabè KEOOGO et SOS Médecins Burkina Faso, ont formé les acteurs de la santé locaux à mieux se préparer à l’afflux de patients dans les quelques centres de santé encore fonctionnels, souvent dépassés lors de chocs inattendus, et même récurrents.

Reprise de combats violents dans le Masisi et Rutshuru, en RDC

Reprise de combats violents dans le Masisi et Rutshuru

ALIMA, Handicap international et Première urgence international, 3 ONG humanitaires en première ligne de l’aide humanitaire en RDC, alertent sur leur impossibilité d’avoir accès aux populations et des conséquences terribles sur les populations, notamment les femmes et les enfants, premières victimes de ce choc.

En Guinée, lutter contre la mort silencieuse des femmes à l’accouchement

unnamed 2

Dans ce pays côtier d’Afrique de l’Ouest, les structures sanitaires ont été largement affaiblies par la grande épidémie d’Ebola en 2014, les femmes enceintes sont souvent livrées à elles-mêmes, peu suivies et mal informées. Rencontre avec Oussaïna, une femme enceinte de 36 semaines originaire de Sinta, une ville située à l’ouest du pays, à plus de 200 kilomètres de Conakry, la capitale.

Au Niger, 45 ONG appellent à donner aux humanitaires les moyens d’apporter leur aide à la population du Niger

Niger, Mirriah

Le 26 juillet 2023, le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) annonçait avoir renversé le Président en exercice Mohamed Bazoum et son gouvernement. En réaction, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a mis en place des sanctions dont les effets se font déjà ressentir. 45 ONG, dont ALIMA, qui travaillent au plus près de la population, appellent la communauté internationale à « préserver l’accès des populations nigériennes aux services sociaux de base et à l’assistance humanitaire ». Elles proposent d’adopter en urgence trois mesures.

« L’insécurité favorise les violences basées sur le genre »

DSC06268 2

La République centrafricaine est l’un des pays les plus pauvres au monde. Le contexte sécuritaire est tendu et la situation humanitaire continue de se détériorer : « les citoyens ont un accès insuffisant aux services de base, (…) la violence basée sur le genre (VBG) est généralisée »¹, selon la Banque Mondiale. Rencontre avec Gypsie Christelle Nambozouina, 30 ans, psychologue clinicienne à la maternité des Castors, à Bangui.

COVID-19 en République centrafricaine, un défi relevé !

RCA, Covid-19, Vaccination

En République centrafricaine, deux millions de personnes ont été vaccinées contre la COVID-19, dont plus de 215 000 par les équipes ALIMA (The Alliance for International Medical Action). Un projet rendu possible grâce à l’un des piliers du modèle ALIMA : le partenariat étroit avec les communautés.