Au Niger, 45 ONG appellent à donner aux humanitaires les moyens d’apporter leur aide à la population du Niger

Niger, Mirriah

Le 26 juillet 2023, le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) annonçait avoir renversé le Président en exercice Mohamed Bazoum et son gouvernement. En réaction, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a mis en place des sanctions dont les effets se font déjà ressentir. 45 ONG, dont ALIMA, qui travaillent au plus près de la population, appellent la communauté internationale à « préserver l’accès des populations nigériennes aux services sociaux de base et à l’assistance humanitaire ». Elles proposent d’adopter en urgence trois mesures.

« L’insécurité favorise les violences basées sur le genre »

DSC06268 2

La République centrafricaine est l’un des pays les plus pauvres au monde. Le contexte sécuritaire est tendu et la situation humanitaire continue de se détériorer : « les citoyens ont un accès insuffisant aux services de base, (…) la violence basée sur le genre (VBG) est généralisée »¹, selon la Banque Mondiale. Rencontre avec Gypsie Christelle Nambozouina, 30 ans, psychologue clinicienne à la maternité des Castors, à Bangui.

COVID-19 en République centrafricaine, un défi relevé !

RCA, Covid-19, Vaccination

En République centrafricaine, deux millions de personnes ont été vaccinées contre la COVID-19, dont plus de 215 000 par les équipes ALIMA (The Alliance for International Medical Action). Un projet rendu possible grâce à l’un des piliers du modèle ALIMA : le partenariat étroit avec les communautés.

Santé nutritionnelle et mentale : au cœur du projet « 1 000 jours » au Burkina Faso

Covid-19, RCA, vaccination,

Au Burkina Faso, alors que la situation sécuritaire et humanitaire se dégrade, ALIMA (The Alliance for International Medical Action) soutient le couple mère-enfant dans les 1 000 premiers jours de vie des enfants, dans le cadre du projet gouvernemental « Filets Sociaux », visant à lutter contre la pauvreté dans plusieurs régions du pays.

Familles déplacées en RDC – la réponse rapide d’ALIMA permet de sauver des vies

Burkina Faso , Santé nutritionnelle, 1000 jours

Des centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants ont été contraints de fuir leurs foyers dans l’est de la République démocratique du Congo suite à une résurgence du conflit armé au cours de ces derniers mois. L’équipe de réponse rapide d’ALIMA, présente sur le terrain depuis les premiers mois du conflit, leur apporte des soins médicaux d’urgence et lutte contre une épidémie mortelle de choléra.

Comment repenser la prise en charge de la malnutrition aiguë en Afrique de l’Ouest ? Des acteurs humanitaires encouragent l’innovation

ALIMA, ACF, IRC et l’UNICEF ont invité les représentant.e.s de neuf ministères d’Afrique de l’Ouest et du Centre lors d’une conférence à Dakar, afin de communiquer et d’échanger sur les « approches simplifiées », ces innovations qui visent à améliorer la prise en charge des enfants souffrant de malnutrition aiguë. Retrouvez le rapport de la conférence.

ALIMA, ACF, IRC et l’UNICEF ont invité les représentant.e.s de neuf ministères d’Afrique de l’Ouest et du Centre lors d’une conférence à Dakar, afin de communiquer et d’échanger sur les « approches simplifiées », ces innovations qui visent à améliorer la prise en charge des enfants souffrant de malnutrition aiguë.
Retrouvez le rapport de la conférence.

13 organisations humanitaires s’unissent pour encourager l’innovation dans la lutte contre la malnutrition

DSC01539 scaled 1

ALIMA a signé, avec 12 autres organisations humanitaires, une lettre adressée à l’agence du gouvernement des États-Unis chargée du développement économique et de l’assistance humanitaire dans le monde (USAID), afin de saluer son engagement dans la lutte contre la malnutrition, et de proposer des mesures qui permettraient de faire de cet investissement le terreau de solutions salvatrices et de long terme.