R.D. CONGO

 

Début de la mission : 2011

Congo

CHIFFRES-CLÉS PAYS

  • 89 millions d’habitants¹
  • 70 décès pour 1 000 naissances²
  • 5,5 millions de personnes déplacées internes
  • 504  290 enfants atteints de malnutrition aiguë sévère³

CHIFFRES-CLÉS ALIMA

  • 3 434 personnes proses en charge pour Ebola
  • 9 572 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère soignés

Types d’Interventions

  • Réponse aux épidémies
  • Nutrition
  • Santé maternelle
  • Recherche et innovation
  • Conflits et mouvements de populations

Le contexte

La République démocratique du Congo (RDC) reste confrontée à une crise humanitaire complexe avec une aggravation des violences dans plusieurs zones du pays en 2020. Près de 3,4 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë⁴. Cette année le pays a continué de lutter contre la dixième épidémie d’Ebola dans la province du Nord-Kivu, terminée le 25 juin, tandis qu’une onzième apparaissait dans la province de l’Equateur le 01 juin, et ce jusqu’au 18 novembre 2020.
CONTEXT
© Alexis Huguet / ALIMA

L’impact – Activités sur le terrain

Interventions d’urgence

ALIMA a répondu à la dixième épidémie d’Ebola dans la province du Nord-Kivu, terminée le 25 juin, tandis qu’une onzième apparaissait dans la province de l’Equateur le 01 juin, et ce jusqu’au 18 novembre 2020.

Recherche et nutrition

Depuis 2018, ALIMA mène un projet de recherche innovant (OptiMa) afin de simplifier le traitement de la malnutrition aiguë.

 

IMPACT 8
© Caroline Thirion / ALIMA

Accès aux soins de santé primaires à Beni

ALIMA a continué son appui à la zone de Beni avec une réponse en santé, nutrition et protection, et prise en charge des victimes de violences sexuelles.

Focus sur 2020

En 2020, ALIMA a répondu à deux épidémies de rougeole dans le Kasaï Oriental, où elle a également apporté une réponse médico-nutritionnelle d’urgence. Dans la même province, l’essai randomisé OptiMA, sur la simplification du traitement de la malnutrition aiguë, lancé en 2018, a terminé la phase d’inclusion et de prise en charge des enfants. 

ALIMA a également pris en charge 3 434 patients dans 6 Centres de Traitement Ebola et 10 Centres de Traitement Intégré. Plus de 775 personnels de santé ont été formés à la réponse contre Ebola.

Réponse à la COVID-19 

Forte de son expérience dans la gestion des épidémies sur le territoire, ALIMA a répondu à l’épidémie de Coronavirus suite à la notification du 1er cas confirmé le 10 mars, en mettant en place un Centre de Traitement COVID au sein des Cliniques Universitaires de Kinshasa ainsi qu’à l’Hôpital Général de Référence de Beni. 634 personnes ont ainsi été prises en charge et un appui psychologique a été apporté aux patients, à leurs accompagnants ainsi qu’au personnel de santé. 303 agents de santé ont été formés sur la gestion des cas, le triage, les mesures de Prévention et de Contrôle des Infections (PCI), les activités Eau Hygiène Assainissement ainsi que les politiques de biosécurité.

Photo de couverture © Sylvain Cherkaoui / ALIMA

¹ Banque mondiale 2020

² UNHCR (Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés) 2020

³ OCHA (Bureau de la coordination des affaires humanitaires) 2021

⁴ CLUSTER NUTRITION RDC, Données sur le nombre de personnes dans le besoin pour la période, septembre 2020

Actualités liées

Découvrir nos missions par pays

mali

Mali

nigeria

Nigeria

soudan

South Sudan

newsletter tr

Restez informé(e) avec ALIMA

Faire un don