• a

SANTÉ MATERNELLE ET INFANTILE

Afin de réduire la mortalité maternelle et infantile dans les zones touchées par les conflits et les urgences humanitaires, ALIMA prend en charge les femmes tout au long de leur grossesse, avec des consultations prénatales et postnatales, et les accompagne lors de leur l’accouchement. Ces soins s’étendent aux enfants, jusqu’à l’âge de cinq ans, et comprennent des consultations pédiatriques, des soins nutritionnels et des vaccinations de routine.

Contexte

Les taux de mortalité maternelle et infantile en Afrique subsaharienne sont parmi les plus élevés au monde. Dans de nombreuses régions où ALIMA travaille, ils dépassent les seuils critiques. Selon la Banque mondiale, 1 femme sur 37 décède suite à des complications liées à sa grossesse dans cette région, contre 1 femme sur 7 800 dans les pays où les systèmes sanitaires sont plus développés.

Dans les pays d’intervention d’ALIMA, des millions de naissances ont lieu sans assistance médicale ni équipement adéquat. Afin d’éviter de parcourir de longues distances pour se rendre dans un centre de santé ou faute de moyens, certaines femmes choisissent d’accoucher à domicile. Lorsque des complications surviennent, il est souvent trop tard.

De plus, selon la Banque mondiale, malgré une baisse de 50% des taux de mortalité infantile entre 1990 et 2018, environ 15 000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour. Le taux le plus élevé de décès se situe en Afrique subsaharienne, où un enfant sur 13 n’atteint pas son cinquième anniversaire. Les taux de malnutrition restent alarmants dans tous les pays d’intervention d’ALIMA. En 2020, l’Unicef ​​estime à plus de 15 millions le nombre d’enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë en Afrique de l’Ouest et centrale.

Si les femmes et leurs enfants ont accès à des soins de santé gratuits et de qualité, ces décès peuvent être évités.

Il est urgent d’agir, et c’est pour cela qu’ALIMA développe des programmes en santé maternelle et infantile, pour les femmes et les enfants les plus vulnérables.

91 974

femmes enceintes ont reçu des soins prénataux en 2020

44 448

accouchements assistés en 2020

654 745

consultations pédiatriques réalisées en 2020

La réponse ALIMA

Les équipes médicales d’ALIMA, en collaboration avec les Ministères de la Santé et des partenaires locaux et internationaux, soutiennent des centres de santé et des hôpitaux, y compris dans les zones touchées par des épidémies, l’insécurité et les déplacements de populations. Elles fournissent des soins de santé maternelle et infantile de qualité. Parmi ces soins, ALIMA a notamment mis en place des cliniques mobiles permettant d’atteindre et de soigner les communautés les plus isolées.

ALIMA accompagnent les accouchements, simples ou avec complications, y compris les césariennes et le personnel soignant dispense des consultations gratuites prénatales et postnatales.

Par exemple, les sages-femmes ALIMA offrent des services de planification familiale et effectuent des visites à domicile pour fournir un suivi aux nouvelles mères et à leur bébé. Dans la ville de Boda, en République centrafricaine, où ALIMA à mis en place une maternité-école, les compétences techniques des sage-femmes, des matrones et des assistantes accoucheuses sont renforcées.

Chaque année, dans le cadre des programmes de soins pédiatriques ALIMA, ce sont des centaines de milliers d’enfants qui sont pris en charge afin de lutter contre la malnutrition et d’autres maladies, tel que le paludisme, l’une des principales causes de mortalité infantile en Afrique.

Photo de couverture © Jennifer Lazuta / ALIMA

Témoignage de Nadège Karo, sage-femme en République centrafricaine

Nos Programmes de santé maternelle

Actualités liées

Engagez-vous avec ALIMA!

big 6b17b4941a0bcaaa84c1f738fcc060c0

Help us save more lives by making a donation

John Wessels ALIMA 1

Become a member of ALIMA and take part in our projects

ALEXIS HUGUET ALIMA 2

Join us to transform humanitarian medicine!