Une semaine « SUPER » dédiée à la logistique pour ALIMA et ses partenaires à Ouagadougou

10-06-2013

La première édition du «SUPER» (Support pour Projet Effectivement Réalisé) destinée aux équipes d’ALIMA et de ses partenaires s’est tenue du 27 au 31 mai 2013 à Ouagadougou, Burkina Faso.

12 logisticiens du Mali, du Burkina Faso et du Niger, y ont participé, accompagnés par différents intervenants afin de renforcer la maîtrise des mises en œuvre des activités médicales et sanitaires, d’améliorer la capacité en gestion de projet collectif et de soutenir une dynamique régionale au service des réponses projet.

Pour répondre à ces objectifs, plusieurs thèmes ont été abordés : réalisation de projets médico-nutritionnels et de réponses aux urgences, responsabilité des précautions (relatives aux déplacements, aux communications, aux infrastructures…), gestion des hôpitaux (accueil, état des structures, approvisionnement en eau, alimentation et énergie…), l’approvisionnement et le management des ressources humaines logistiques et du travail d’équipe.

Cette session a permis de garantir que les pratiques soient maîtrisées afin de mieux répondre aux nombreux enjeux logistiques des projets : « J’ai appris des choses, les débats et les échanges ont été nombreux, il n’y avait pas de barrière entre les formateurs et les personnes formées, les études de cas suivaient la théorie et il y a eu une vraie interaction entre les participants. C’était aussi intéressant de comprendre ce qui se fait dans les autres pays. », explique Moussa Daho, coordinateur logistique au Burkina Faso.

Les problématiques se ressemblant fortement dans ces trois pays sahéliens, la capitalisation des connaissances et les échanges d’expérience ont un rôle important dans l’adéquation des actions à développer : « Cela a créé des contacts pour échanger et prendre ce qui est bien dans chaque projet pour s’en inspirer pour ses projets propres. Cela pourra également faciliter de futurs mouvements professionnels au sein de la plateforme des ONG médicales du Sahel. » dit Adama SISSOKO, responsable logistique projet au Mali.

Avant tout, cette semaine a permis de se recentrer sur la dimension humanitaire des projets et de souder les équipes des différentes missions autour d’un objectif associatif commun : la santé des populations. Selon Amadou DJIBO GAZIBO, coordinateur logistique au Niger, « C’est très important de mettre des visages sur des noms pour améliorer la communication et le travail en équipe. […] Ce genre de rencontre devrait se multiplier. »

Les défis logistiques d’ALIMA et de ses partenaires en image.

faire un don