Actualités du terrain

  • PB-mères : une stratégie pour mieux dépister la malnutrition en période de COVID-19
    Lire la suite
  • Au Sénégal, s’appuyer sur des tontines pour remettre les personnes vulnérables sur le chemin des centres de santé
    Lire la suite
  • Face à l’urgence climatique, l'ONG médicale ALIMA s’engage
    Lire la suite
ALIMA
ALIMA1 day ago
📰 Dépister et soigner la malnutrition en temps de pandémie
Découvrez comment le programme PB-mères d'ALIMA, qui permet aux mamans de détecter à domicile les premiers signes de malnutrition chez leurs enfants, se révèle plus que jamais pertinent dans ce contexte de pandémie. ⤵
ALIMA
ALIMA4 days ago
🚨 Avec l'arrivée de la deuxième vague en Afrique, nous devons tous renforcer notre vigilance pour contrôler la propagation de la COVID-19🦠. Pour limiter la propagation du virus au sein de nos centres de santé, nous veillons au respect des mesures, pour les soignants, les visiteurs, et les patients. Prenez soin de vous et de ceux qui vous entourent.

--------------

Ces images ont été prises au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bogodogo, dans lequel nous intervenons.

Sahara Nana, hygiéniste, contrôle la température des visiteurs dès l'entrée du centre et Donald Compaoré, étudiant en médecine, se fait tester par son collègue infirmier Adama Siemdé.

©📸 Olympia de Maismont / ALIMA
ALIMA
ALIMA6 days ago
41 770 : c'est le nombre d'enfants admis et soignés au Tchad 🇹🇩 dans les unités nutritionnelles thérapeutiques (UNT), par nos équipes en 2020.
Dans ces unités, nous prenons en charge gratuitement les enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë sévère.
Sur cette image, une maman a emmené son enfant malnutri : il a été ausculté et pris en charge pour recevoir un traitement adapté.

© 📸 Mamadou Diop / ALIMA
ALIMA
ALIMA1 week ago
[Rester vigilant face à la COVID-19🦠 ]
Boukary Ouedraogo, superviseur des hygiénistes du consortium ALIMA / Keoogo / SOS Médecins Burkina-Faso au CHU de Bogodogo (Burkina Faso 🇧🇫) souligne les difficultés rencontrées au centre et l'importance de communiquer sur les bonnes pratiques.

« Les visiteurs n’ont pas toujours la notion du danger. Mais surtout, lorsqu'ils retrouvent leur proche malade - après avis favorable du médecin -, ils oublient de respecter les mesures expliquées : distanciation sociale, durée limitée de la visite. »

Au début de la crise, Boukary a eu quelques difficultés avec sa communauté car il était mal vu de travailler dans un centre COVID. « Le rejet était systématique. », se souvient-il. « Certains ne croyaient pas au virus, et aujourd’hui, certains n’y croient plus. Il est pourtant bien présent. » insiste Boukary Ouedraogo
ALIMA
ALIMA2 weeks ago
✨ La causerie éducative permet de sensibiliser en groupe. Cette activité, à destination des mamans présentes dans les centres de santé, est essentielle pour transmettre des bonnes pratiques et des conseils en matière d'hygiène ou encore de lutte contre la malnutrition et le paludisme.

Au Centre de santé de Cherifla (Bamako, Mali 🇲🇱 ) soutenu par ALIMA et son partenaire AMCP SP (Alliance médicale contre le paludisme – Santé population), des mamans venues faire vacciner ou consulter leurs bébés assistent à des sessions de sensibilisation.

Organisées et animées par les animateurs communautaires, elles ont pour objectif de prévenir les maladies des tout-petits et la malnutrition infantile.

©️ Seyba Keita / ALIMA
ALIMA
ALIMA2 weeks ago
👩‍⚕️Espérance KAVIRA Kavota est infirmière chez ALIMA. Elle a participé à la riposte lors de la dixième épidémie de Maladie à Virus Ebola, qui a touché l’Est de la République Démocratique du Congo 🇨🇩 , du mois d’août 2018 au mois de juin 2020.

Elle travaille désormais à l'Hôpital Général de Référence de Beni, au bloc opératoire. Vêtue de son équipement de protection, elle s'apprête à assister une opération.

© Pamela Tulizo / ALIMA
1 day ago
📰Dépister la #malnutrition en temps de #pandémie
Découvrez comment le programme PB-mères, qui permet aux mamans de détecter les premiers signes de malnutrition chez leurs enfants, se révèle plus que jamais pertinent dans ce contexte de pandémie. ⤵
https://t.co/x4gdIadvrR
4 days ago
[Deuxième vague - #COVID19]🦠
Le nombre de cas augmente en Afrique de l'Ouest : nous devons tous maintenir nos efforts. Pour limiter la propagation du #virus, veillons au respect des mesures, pour les soignants, les visiteurs, et les patients. https://t.co/FEQuaZpGrY
ALIMAong photo
6 days ago
👉41 770 : c'est le nombre d'enfants admis et soignés au #Tchad 🇹🇩 dans les unités nutritionnelles thérapeutiques appuyées par nos équipes en 2020. Nous y prenons en charge gratuitement les enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë sévère. https://t.co/CG3hff3SkC ALIMAong photo
1 week ago
[Rester vigilant face à la #COVID19]
"Les visiteurs n’ont pas toujours la notion du danger... Lorsqu'ils retrouvent leur proche malade, ils oublient de respecter les mesures ." Boukary Ouedraogo, hygiéniste au CHU de Bogodogo (Burkina Faso🇧🇫) souligne les difficultés rencontrées https://t.co/R0EUPMEqY7
ALIMAong photo
2 weeks ago
#Malnutrition au #Mali 🇲🇱: sensibiliser pour mieux soigner. Grâce à des sessions de causerie éducative, les équipes ALIMA/AMCP-SP peuvent rencontrer les mamans et discuter des bonnes pratiques nutrition et hygiène pour leurs nourrissons. https://t.co/dRAu1mLo9W ALIMAong photo
2 weeks ago
#Vaccins contre la #COVID19 💉: doit-on s'attendre à de fortes inégalités entre le Nord et le Sud ?

Docteur Richard Kojan, président d'ALIMA au micro de @RTenfrancais ⤵️

https://t.co/q2TZ6irUR0

Notre impact

7 000 000

bénéficiaires pris en charge depuis 2009

30

projets de recherche menés depuis 2009

bénéficiaires pris en charge depuis 2009

évaluations d'urgence humanitaire en 2019

projets de recherche menés depuis 2009

pays d'intervention depuis 2009

27

évaluations d’urgence humanitaire en 2019

14

pays d’intervention depuis 2009

Vos dons sauvent des vies

Pour la prise en charge d’un enfant malnutri en ambulatoire


52€

Votre don ne vous coûte réellement que 13 € après déduction fiscale

52€

Votre don ne vous coûte réellement que 13€ après déduction fiscale

Pour la prise en charge en ambulatoire d’un enfant en état de malnutrition

78€

Votre don ne vous coûte réellement que 19,5 € après déduction fiscale

Pour former un médecin à la prise en charge de la malnutrition dans nos hôpitaux écoles

150€

Votre don ne vous coûte réellement que 38 € après déduction fiscale

Pour l’hospitalisation d’un enfant souffrant de MAS dans un état critique

Rejoindre ALIMA

 Offres siège et terrain

 Nos partenaires

Devenir Adhérent

Contactez-nous au Sénégal

Route de l'Aéroport,
Rue NG 96
BP: 15530. Dakar, Sénégal

Contactez-nous en France

15, rue des immeubles industriels 75011 Paris
+33 (0)1 40 33 95 19

Contactez-nous aux USA

One Whitehall Street, 2nd Fl,
 New York NY 10004
+1 (646) 619-9074
Contactez-nous au Sénégal
Route de l'Aéroport, Rue NG 96
   BP: 15530. Dakar, Sénégal
office@alima.ngo
Contactez-nous en France
15, rue des immeubles industriels
   75011 Paris France.
+33 (0)1 40 33 95 19
office@alima.ngo
Contactez-nous aux USA
One Whitehall Street, 2nd Fl,
    New York NY 10004, USA
+1 (646) 619-9074
info.usa@alima.ngo

Association Loi 1901 - Numéro d’enregistrement et SIREN : 831 620 398

 

Si vous êtes imposable sur le revenu, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 75% du montant de votre don dans la limite de 1 000 euros. Au-delà, la réduction est de 66%, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.