Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Santé maternelle en Guinée : comment les échographes mobiles sauvent des vies dans les zones reculées de Télimélé

MariamaKonte 9

C’est un réel soulagement. L’arrivée d’échographes mobiles dans plusieurs centres de santé de la préfecture de Télimélé est une révolution pour nombre de familles de cette zone, située au nord-ouest de Conakry, la capitale de la Guinée. Inaccessible à la plupart des femmes de la zone jusqu’à mi-2023, l’échographie se démocratise et attire les femmes dans les structures sanitaires tout au long de leur grossesse.

“Vous avez les moyens de mettre les humanitaires au chômage !” (Africa CEO Forum)

Moumouni KINDA CEO ALIMA

Alors que les leaders économiques et politiques se préparent pour l’Africa CEO Forum 2024 à Kigali, Dr Moumouni Kinda, Directeur Général de l’ONG ALIMA, lance un appel pressant pour repenser les priorités du continent. Ce forum sera l’occasion d’aborder non seulement la transformation numérique et l’intelligence artificielle, mais surtout le développement humain durable. Avec près de 150 millions de personnes en Afrique subsaharienne dépendant de l’aide humanitaire, l’urgence est claire. Le Dr Kinda exhorte les décideurs à investir dans la santé et le bien-être pour stimuler le développement économique et assurer la compétitivité mondiale de l’Afrique.

Au Cameroun, ces femmes qui parcourent des kilomètres pour assurer l’accès aux soins de leurs communautés

ALIMA Cameroun Sante Maternelle et Infantile 2024 DanielBeloumou Photos 33 2

Dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest (NOSO) du Cameroun, régions anglophones en conflit depuis 2017, l’accès aux soins est un défi. L’insécurité, le manque de structures de santé fonctionnelles ou encore les grandes distances qui séparent les villages des centres de santé sont des freins à l’accès à des soins de qualité pour les communautés. Dans ce contexte difficile, des femmes, qu’on appelle relais communautaires, parcourent inlassablement des kilomètres chaque jour avec un seul but : sensibiliser leurs communautés aux services de santé essentiels fournis par ALIMA et son partenaire local DEMTOU Humanitaire depuis 2020.

Reportage : des accoucheuses traditionnelles sauvent des vies grâce à une appli mobile (vidéo)

Accoucheuses sauvent vie appi centrafrique 2

En République centrafricaine, un nouveau projet révolutionne l’approche des soins maternels en impliquant les matrones, des accoucheuses traditionnelles, dans la prise en charge des grossesses à risque. Ce projet, intitulé « Wakobo Ti Kodro », utilise une application mobile innovante pour améliorer la santé maternelle et infantile dans une région où les taux de mortalité sont parmi les plus élevés au monde.

Mon aventure chez ALIMA

PHOTO 2024 04 09 11 47 37

Je suis arrivé chez ALIMA en janvier 2024. Un mois et demi plus tard, j’ai eu la chance d’aller en mission au Mali, puis au Burkina Faso. Faisant fi de ma fatigue, n’écoutant que ma passion de raconter des histoires, j’ai traversé le fleuve Sénégal pour aller en Mauritanie. En quelques semaines, j’ai touché le cœur du travail d’ALIMA. Derrière les chiffres-clés j’ai découvert des personnes, derrière les financements, j’ai trouvé une assistance fournie par des collègues et à l’endroit des cadres logiques, j’ai vu des paysages, des villages et des villes.

Dans les camps de déplacés de Bamako, ces « mamans lumières » qui mènent la lutte contre la malnutrition des enfants

ALIMA Mali Deplacements des populations 2023 SeybaKeita Photos 2

Avec la dégradation de la situation sécuritaire au Mali, le nombre de personnes déplacées internes ne cesse d’augmenter. ALIMA et son partenaire malien Alliance médicale Contre le Paludisme – Santé Population (AMCP-SP) interviennent dans les camps de déplacés internes, à Bamako, la capitale, pour fournir des soins essentiels aux populations les plus vulnérables.

Le centre de santé de référence de Bandiagara, une oasis de soins médicaux

centré de santé à Bandiagara, Mali

Nous sommes à Bandiagara, en plein pays Dogon, au Mali. Cette ville au riche passé culturel, entourée de falaises, au climat sec et chaud, a été le théâtre de violences engendrées par des groupes armés qui ont entraîné une grande vague de déplacements en 2019, des zones rurales vers les villes les plus proches. Depuis, des poches de violences subsistent et fragilisent l’accès des populations à une nourriture suffisante et décente ainsi qu’à des soins de santé de qualité. Elles troublent l’accès aux communautés vulnérables et mettent en péril leurs moyens de subsistance. Ces attaques compliquent par la même occasion le travail des acteurs humanitaires sur le terrain.
Le consortium Alliance Médicale Contre le Paludisme–Santé Population (AMCP-SP)/ALIMA, présente dans la zone depuis 2021, s’attache à ces deux piliers, en appuyant le partenaire local, le centre de santé de référence (CSREF) de Bandiagara. Cet hôpital joue un rôle crucial dans la dispensation de soins de santé de qualité à une population d’environ 475 000 habitants.

Pourquoi la localisation de l’aide humanitaire n’avance-t-elle pas ?

Moumoun kinda directeur general ALIMA

À l’occasion de la Journée Mondiale des ONG, Dr Moumouni Kinda, Directeur général d’ALIMA, appelle dans une lettre ouverte, à rendre les financements de l’aide humanitaire plus flexibles, condition nécessaire pour répondre plus efficacement aux besoins humanitaires grandissants.

Lutter concrètement contre le changement climatique : rapport d’avancement de notre action environnementale

environnement et changement climatique

Presque deux ans après la publication de sa première feuille de route environnementale, ALIMA partage ses avancées et les enseignements qu’elle tire de son engagement. La publication de ce premier rapport d’avancement vise à partager les leçons apprises par ALIMA depuis 2021 à tous les acteurs des écosystèmes humanitaire et sanitaire, car tout le secteur doit s’engager. Quelques extraits de ce rapport sont proposés dans cet article.