Riposte face à la nouvelle épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo

11-05-2022

Dakar/Mbandaka – L’organisation humanitaire médicale ALIMA (The Alliance for International Medical Action) répond à une nouvelle épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC). Aux côtés des autorités sanitaires locales, l’organisation prévoit de soutenir la gestion de l’épidémie en s’appuyant sur ses précédentes expériences de réponse aux épidémies d’Ebola dans la région au cours des dernières années.

La prise en charge des patients atteints d’Ebola a beaucoup progressé”, déclare le Dr Richard Kojan, médecin anesthésiste réanimateur congolais, Président d’ALIMA. “Les professionnels de santé disposent désormais de solutions efficaces, telles que des vaccins et des traitements médicamenteux pour soigner les patients atteints d’Ebola. ALIMA mènera des activités de sensibilisation auprès des communautés pour les encourager à ne pas avoir peur des centres de traitement d’Ebola et à s’y rendre rapidement pour se faire soigner, car aujourd’hui, les chances de se rétablir d’Ebola peuvent atteindre 80 %, ce qui n’était pas le cas auparavant.”

Dès la déclaration de l’épidémie, ALIMA a lancé une évaluation et une réponse d’urgence pour estimer les besoins et les capacités des équipes dans cette zone d’intervention. Une fois cette évaluation terminée, l’organisation humanitaire médicale – dont le modèle est axé sur une réponse locale aux crises médicales – enverra rapidement des médicaments. Elle mettra également en place des activités de diagnostic précoce des cas et appuiera la gestion des cas suspects. Enfin, ALIMA assurera l’orientation des cas confirmés et renforcera la surveillance communautaire.

La République démocratique du Congo a déclaré une nouvelle épidémie d’Ebola après la confirmation d’un cas à Mbandaka le 23 avril 2022. Depuis lors, trois cas confirmés d’Ebola ont été enregistrés, qui se sont tous révélés mortels. La province de l’Équateur se prépare à de nouvelles infections dans les semaines à venir et à au moins trois mois de réponse à l’épidémie. Il s’agit de la troisième épidémie d’Ebola dans la province depuis 2018 et de la 14e épidémie dans le pays depuis la découverte et l’émergence du virus en 1976.

Depuis 2014, ALIMA déploie des projets de recherche et de réponse aux épidémies d’Ebola sur le continent africain. Afin de protéger le personnel de santé et promouvoir la dignité des patients, ALIMA a développé le CUBE (Chambre d’Urgence Biosécurisée pour les Épidémies), une unité de soins individuelle à parois transparentes qui permet de garantir à la fois le niveau de soins nécessaires, la relation au patient et la protection des soignants. Cette innovation récompensée par Bill Gates – a été récemment nommée pour le prix de l’innovation Jet d’or au Geneva Health Forum .

De 2018 à 2019, ALIMA et ses partenaires ont mené un essai clinique thérapeutique en République démocratique du Congo, appelé l’étude PALM (Pamoja Tulinde Maisha, “Ensemble, nous sauvons des vies” en swahili), qui a démontré que le taux de mortalité lié au virus Ebola pouvait être réduit à moins de 20 % pour les patients prise en charge précocement avec l’un des deux traitements moléculaires (REGN-EB3 ou mAb114). Avant cette étude, le taux de mortalité lié au virus Ebola pouvait atteindre 90 %.

A l’occasion de cette nouvelle épidémie, ALIMA et ses équipes vont continuer d’innover pour renforcer la lutte contre cette fièvre hémorragique virale tout en améliorant le diagnostic précoce de la maladie.

Contacts media :
Valentin Poggiaspalla, 06 71 87 91 84, valentin@wearecitizens.eu
Clara Wozufia, 06 07 85 73 00, clara@wearecitizens.eu

faire un don