Recherche – De nouveaux aliments pour soigner la malnutrition ?

23-03-2015

Trouver le meilleur aliment pour soigner la malnutrition aigüe modérée, c’est l’objectif du projet de recherche TreatFOOD débuté en septembre 2013 au Burkina Faso par ALIMA et ses partenaires nationaux SOS Médecins et KEOGOO en collaboration avec le département de la Santé et de la Nutrition de l’Université de Copenhague et MSF-Danemark. Cette étude est financée par DANIDA et MSF Norvège.

LA MALNUTRITION AIGÜE SÉVÈRE, UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE

Dans le monde, environ 36 millions d’enfants souffrent de la malnutrition aigüe modérée (MAM). A la différence de ce que l’on observe pour la malnutrition aigüe sévère (MAS), les programmes de prise en charge de la MAM chez l’enfant n’ont pratiquement pas évolués au cours des 30 dernières années.Le projet TreatFOOD s’inscrit dans une volonté d’amélioration des politiques nutritionnelles actuelles en développant la recherche autour de la prise en charge optimale de la MAM.

APPROCHE ET PROTOCOLE

Le partenariat entre l’Université de Copenhague, ALIMA et l’équipe de médecins et para-médicaux burkinabés a permis de monter un projet de recherche complexe, tant au niveau des résultats attendus que du nombre d’enfants inclus.

Les inclusions d’enfants atteints de malnutrition aiguë modérée (MAM) ont débuté en septembre 2013 au Burkina Faso, dans le district de Yako. Au total, ce sont 12 aliments supplémentaires qui ont été testés de manière randomisée auprès de 1608 enfants âgés de 6 à 23 mois sur 5 sites distincts.

Ces essais utilisent la masse maigre comme critère principal et des mesures fonctionnelles comme critères secondaires. Cette approche est nécessaire afin de pouvoir identifier l’aliment supplémentaire qui allie à la fois efficacité et accessibilité.

faire un don