• a

Guinée: Deux cas d’Ebola confirmés, ALIMA rouvre en urgence un centre de traitement

18-03-2016

Conakry, le 17 mars 2016. Deux patients confirmés Ebola ont été pris en charge par l’organisation ALIMA (The Alliance For International Medical Action) qui a rouvert en urgence le centre de traitement Ebola de Nzerékoré, en guinée forestière.   29 médecins, infirmières, logisticiens et experts en matière d’hygiène et d’assainissement de ALIMA sont déjà dans […]

Conakry, le 17 mars 2016. Deux patients confirmés Ebola ont été pris en charge par l’organisation ALIMA (The Alliance For International Medical Action) qui a rouvert en urgence le centre de traitement Ebola de Nzerékoré, en guinée forestière.

 

29 médecins, infirmières, logisticiens et experts en matière d’hygiène et d’assainissement de ALIMA sont déjà dans le pays, tandis que le personnel supplémentaire renforcera l’équipe dès aujourd’hui.

 

ALIMA a rouvert le centre de traitement Ebola pour les cas confirmés et probables à Nzérékoré, en collaboration avec le Ministère de la santé. « Nous avons admis un enfant et sa maman, originaire de Koropara, une ville située à une centaine de kilomètre de N’Zérékoré », a indiqué le docteur Richard Kojan, Président de l’association ALIMA présent à Conakry. Un premier prélèvement a été testé positif au virus ce jeudi. Un second test a confirmé la présence du virus.

 

« Nous espérons que ce nouveau foyer sera très vite circonscrit car aujourd’hui les autorités et les communautés se sont appropriées les bonnes pratiques pour lutter contre la maladie ».

 

ALIMA travaille en étroite collaboration avec le Ministère de la santé guinéen, l’INSERM, l’OMS et le NIH pour s’assurer que les patients aient accès aux meilleurs soins possibles.

 

En Guinée, ALIMA assure également des soins médicaux et un soutien psycho-social à près de 115 patients guéris.

 

La réouverture du centre de traitement Ebola a été rendue possible grâce au soutien d’ECHO, de la Fondation ELMA et du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

 

L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, la plus grave depuis l’identification du virus en Afrique centrale, en 1976, était apparue en décembre 2013 en Guinée. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elle a fait plus de 11000 morts pour quelque 28000 cas recensés.

 

Contact presse

Responsable Communication : Clémentine COLAS

communication@alima.ngo