Fièvre de Lassa au Togo : ALIMA fait un don de matériel médical et de médicaments

26-04-2017

Lomé/Dakar, 25 avril 2017. Suite à la confirmation de plusieurs cas de fièvre de Lassa au Togo, l’organisation médicale ALIMA (The Alliance For International Medical Action) a fait un don de médicaments et de matériel médical – dont des kits de protection au Ministère de la Santé togolais.

« Ces kits permettront au personnel médical de se protéger d’un patient infecté afin de procurer des soins médicaux adaptés en toute sécurité », explique Mélanie Tarabbo, coordinatrice médicale pour ALIMA.

 

Cette donation fait suite à une évaluation menée dans plusieurs structures de santé situées dans la région des Savanes au nord du Togo.

 

« L’évaluation a révélé qu’il y avait des besoins en termes de matériels, d’infrastructures, et de ressources humaines. Il serait également bénéfique de faire des formations sur les mesures de protection personnelle auprès du staff médical et sur les mesures de contrôle de l’infection dans les structures médicales afin de briser la chaîne de transmission du virus », poursuit Mélanie Tarabbo.

 

La fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique virale aiguë. Le virus se transmet à l’être humain par contact avec de la nourriture ou des articles ménagers contaminés par des urines ou des déjections de rats Mastomys infectés soit par contact avec les sécrétions et fluides corporels d’une personne malade. Le personnel soignant est donc plus à risque de contracter cette maladie qui, si elle n’est pas diagnostiquée et soignée rapidement, est particulièrement létale.

 

A la date du 21 avril, 9 cas ont été confirmés, dont 6 décès.

 

Afin de réduire la propagation des cas de fièvre de Lassa le ministère de la Santé a renforcé les campagnes de sensibilisation des populations pour éviter une épidémie.

 

ALIMA soutient les efforts du ministère de la Santé et reste en contact étroit avec les autorités sanitaires afin de leur offrir une assistance clinique pour améliorer la détection des cas suspects.

 

D’une manière plus générale, face à l’évolution du virus (élargissement à des zones nouvellement touchées, virulence des souches, nombre croissant de nouveaux cas chaque année en Afrique de l’Ouest) et au manque de moyens diagnostiques et thérapeutiques, ALIMA reste mobilisée pour participer à des réponses d’urgence et à des projets de recherche opérationnelles et cliniques.

 


 

ALIMA (The Alliance For International Medical Action) est une organisation médicale humanitaire créée en 2009. Elle fournit une assistance aux populations affectées par des crises telles que les épidémies, les conflits ou les catastrophes naturelles.

 

En 2016, les équipes médicales d’ALIMA ont répondu à diverses épidémies telles que le virus Ebola, la fièvre de la Vallée du Rift et la dengue en Afrique de l’Ouest.

 


 

Photo d’illustration : N’zérékoré, Guinée, 2014 – © Sylvain Cherkaoui

faire un don