Renforcer l’accès à l’oxygène médical pour sauver les cas graves de COVID-19

10-02-2022

Depuis le début de l’épidémie de COVID-19 en Afrique, ALIMA (The Alliance for International Medical Action), soutenue par Unitaid, s’engage aux côtés des Ministères de la Santé en vue d’appuyer la prise en charge respiratoire des cas sévères et ainsi d’éviter de nombreux décès.

L’accès à l’oxygène médical en Afrique est une problématique chronique aux conséquences lourdes . Des décennies de sous-investissement dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies respiratoires font que de nombreux systèmes de santé manquent d’équipement, d’oxygène et de ressources humaines qualifiées. Avant même la pandémie, à peine la moitié des besoins en oxygène était couverte dans la plupart des pays à revenus moyens et faibles. Pour pallier cette situation, lourdement aggravée par la COVID-19, grâce au soutien d’Unitaid, ALIMA renforce efficacement les capacités des hôpitaux sur le long terme et garantit une prise en charge de qualité pour les patients.
Ainsi, dans une première phase qui a duré 9 mois, d’avril à décembre 2020, 90 centres de santé et 9 hôpitaux ont mis en place des circuits de triage qui ont permis la confirmation de 4316 cas de COVID-19 et la prise en charge de 458 cas graves. Ces établissements ont par ailleurs bénéficié de matériels de protection et équipements médicaux (oxymètres de pouls et concentrateurs d’oxygène). Enfin, ils ont pu former plus de 1 500 agents de santé en prévention et contrôle de l’infection.

Voir notre campagne OXYGEN FOR AFRICA

Une intervention ciblée et durable

Nécessaire, cette première étape n’était cependant pas suffisante puisque les besoins en oxygène se sont intensifiés au fil des mois. C’est pourquoi, face aux besoins médicaux croissants, ALIMA a bénéficié en juin 2021 d’un nouvel appui d’Unitaid pour améliorer l’accès à l’oxygène dans six hôpitaux à travers cinq pays (Cameroun, République Centrafricaine, Mali, Niger et Nigeria).
Pour renforcer la disponibilité de l’oxygène, ALIMA déploie son intervention autour de quatre piliers essentiels que sont la réhabilitation et la sécurisation des systèmes électriques, la formation des techniciens à la maintenance préventive et curative de ces systèmes, la formation des soignants au bon usage de l’oxygène, et l’application rigoureuse de la prévention et du contrôle des infections. Grâce à cette stratégie, ALIMA espère pouvoir apporter une solution pérenne à une problématique majeure.

Allouer les ressources de façon efficiente

“La crise sanitaire de COVID-19 a révélé l’impact que la gestion des équipements médicaux peut avoir sur le pronostic de nos patients les plus malades, précise Julien Mutanganwa, Référent Biomédical ALIMA. Il est impératif de connaître l’état de fonctionnement des équipements délivrant l’oxygène et leurs protocoles d’utilisation et de maintenance. C’est ainsi que nous pouvons adapter notre appui en fonction des besoins réels, comme réhabiliter un système électrique ou renforcer les capacités du personnel grâce à des formations. Cela nous permet de nous assurer que les ressources disponibles et allouées sont utilisées de façon efficiente.”

DSCF0788 min 1

Démonstration de l’utilisation des concentrateurs d’oxygène durant la formation des Infirmiers Superviseurs et agents de maintenance sur les précautions standards d’hygiène hospitalière et la gestion et maintenance des équipements médicaux. District sanitaire de Dioila, Mali – ©Julien Matanganwa/ALIMA

 

Dans la perspective que les autorités sanitaires renforcent et pérennisent ces investissements dans tous les hôpitaux de leur pays, ALIMA insiste sur la nécessité d’assurer un système de maintenance efficace et durable des équipements médicaux et des sources d’oxygène.
”Une bonne gestion des équipements médicaux permet d’éviter les erreurs de diagnostic et ainsi que les patients aient accès aux soins de qualité à tout moment”, rappelle Boukar Mamane Infirmier Superviseur de l’hôpital de Dakoro, au Niger. En effet, le matériel respiratoire est une priorité pour sauver des vies ; la crise de COVID-19 en fait une nécessité absolue.

Développer des solutions innovantes

A l’avenir, ALIMA prévoit de développer des solutions adaptées et innovantes sur cette problématique dont une stratégie de décentralisation de l’accès à l’oxygène. Au travers d’un projet pilote, ALIMA souhaite multiplier les sources d’oxygène médical dans les territoires grâce à la mise en place d’appareils mobiles de remplissage de bouteilles d’oxygène pour transporter les patients de manière adaptée. Les pays auront ainsi la capacité de mieux anticiper les situations de crise comme la COVID-19 et bien d’autres.

Photographie de couverture: © Julien Matanganwa/ALIMA

Faire un don