PALUDISME

La lutte contre le paludisme est une des activités phares d’ALIMA. Cette maladie, première endémie parasitaire mondiale, atteint environ 200 millions de personnes chaque année. Dans ses pays d’intervention, ALIMA appuie les ministères de la santé à mettre en place des activités de prévention, de dépistage et de traitement du paludisme, notamment auprès des enfants de moins de cinq ans, les plus vulnérables face à la maladie.

Contexte

Le paludisme est une maladie évitable, mais encore parmi les premières causes de mortalité infantile en Afrique. Cette maladie infectieuse, due à un parasite, est transmise par la piqûre d’un moustique femelle du genre Anophèle.  Le risque de transmission est plus élevé pendant la saison des pluies puisque les larves ont besoin d’eau et d’humidité pour se développer. 

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, l’Afrique supporte une part disproportionnée de la charge mondiale du paludisme : en 2020, 95 % des cas de paludisme et 96 % des décès dus à la maladie ont été enregistrés dans cette région. 

Bien que le paludisme soit évitable et guérissable, il continue à tuer près d’un demi-million de personnes par an. Toutes les 2 minutes, un enfant de moins de cinq ans meurt à cause du paludisme.

241 millions

cas de paludisme recensés dans le monde en 2020

96% de décès

dus à la maladie enregistrés en Afrique ; les enfants de moins de 5 ans représentaient 80 % de l’ensemble des décès dus au paludisme sur ce continent.

263 000

enfants de moins de 5 ans atteints de paludisme pris en charge par ALIMA et 45 hôpitaux et 312 centres de santé accompagnés durant 2020

La réponse ALIMA

Face à ce fléau, depuis 2009, ALIMA et ses partenaires travaillent avec les Ministères de la Santé pour la mise en place d’activités de prévention, de dépistage et de traitement du paludisme.

Sur les opérations d’ALIMA en Afrique Subsaharienne, le paludisme représente 60 à 70 % des morbidités, particulièrement pendant la saison des pluies, période de haute transmission.

Les équipes médicales appuient les structures de santé pour une meilleure prise en charge des malades (essentiellement des enfants âgés de moins de cinq ans) et elles déploient des cliniques mobiles afin d’apporter une assistance aux personnes contaminées dans les zones reculées.

Malaria paludism test

Photo  © Patrick Meinhardt / ALIMA

Nos activités

Concentrateurs d'oxygène
Prévention et dépistage

ALIMA et ses partenaires appuient les districts sanitaires dans la mise en œuvre des programmes de chimioprévention du paludisme, ainsi que des actions préventives. Nous facilitons également le diagnostic des cas de paludisme, par exemple grâce à des tests rapides pour tous les enfants.

Formation
Traitement

ALIMA soutient les hôpitaux et les centres de santé à travers des dotations en médicaments et en équipements médicaux, un appui en ressources humaines, ainsi que la réhabilitation et la construction d’espaces de soins.
Afin d’atteindre les populations les plus vulnérables, ALIMA a également développé des cliniques mobiles dans la plupart de ses pays d’intervention dont le Niger, la République centrafricaine, le Burkina Faso, le Tchad, et la Mauritanie.

Actualités liées

Photo de couverture © Patrick Meinhardt / ALIMA

Engagez-vous avec ALIMA!

big 6b17b4941a0bcaaa84c1f738fcc060c0

Aidez-nous à sauver plus de vies en faisant un don

John Wessels ALIMA 1

Devenez membre d'ALIMA et participez à nos projets

ALEXIS HUGUET ALIMA 2

Rejoignez-nous pour transformer la médecine humanitaire !

faire un don