• a

NIGER

 

Début de la mission : 2009

Niger

Chiffres-clés PAYS

  • 24,21 millions d’habitants¹
  • 3,8 millions de personnes ont eu besoin d’une aide humanitaire²
  • 2,3 millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire²

Chiffres-clés ALIMA

  • 30 292 enfants soignés pour malnutrition aiguë 
  • 139 212 mères formées pour dépister la malnutrition aiguë chez leurs enfants

Types d’Interventions

  • Nutrition
  • Réponse aux épidémies
  • Santé maternelle
  • Conflits et mouvements de population
  • Recherche et innovation

Le contexte

Comme les autres pays sahéliens, le Niger est confronté à différentes crises humanitaires exacerbées par la crise du Lac Tchad ou encore l’instabilité sécuritaire au Nord du Mali. Ces situations aggravent les problèmes de pauvreté chronique des populations et creusent davantage le déficit de services de base.

En 2020, le taux de malnutrition aiguë globale au Niger s’élevait à 12,7 %.³ Le pays faisait également face aux défis liés aux épidémies, aux inondations, à la sécheresse, auxquels s’est ajoutée la pandémie de la COVID-19. Par ailleurs, les flux de populations fuyant les violences causées par les groupes armés aggravent les besoins humanitaires.

Depuis 2009, ALIMA travaille au Niger sur plusieurs thématiques, en partenariat avec son partenaire local BEFEN (Bien-Être de la Femme et de l’Enfant au Niger), parmi lesquelles la santé maternelle, la malnutrition, la pédiatrie, la réponse aux urgences, le paludisme, et la recherche.

CONTEXTE 1 scaled
© Jennifer Lazuta / ALIMA

L’impact – Activités sur le terrain

Prise en charge gratuite des enfants de moins de cinq ans

ALIMA et BEFEN prennent en charge des enfants souffrant de malnutrition et ont mené des projets de lutte contre le paludisme à Mirriah et Dakoro.

Les projets  « PB-mères » (périmètre brachial) et « 1 OOO jours »

ALIMA et BEFEN  continuent le projet « PB-mères » dans la région de Maradi et à Mirriah. Son objectif est de former les mères et les familles à détecter les premiers signes de malnutrition chez leurs enfants, à l’aide d’un bracelet tricolore.

IMPACT 1 scaled
© Jennifer Lazuta / ALIMA

Mise en place d’un mécanisme de réponse rapide aux urgences médicales

Dans les régions de Tahoua, Tillabéri et de Maradi, en 2020, grâce au mécanisme de réponse rapide régional, nos équipes ont investigué 18 alertes sur des urgences et porté assistance aux populations dans les 7 jours qui ont suivi les investigations.

Focus sur 2020

En 2020, ALIMA et BEFEN ont pris en charge 30 292 enfants souffrant de malnutrition aiguë, ont soigné 14 442 enfants contre la malnutrition aiguë et formé 133 452 mères formées à l’utilisation du bracelet PB-mères pour dépister rapidement la malnutrition chez leurs enfants. ALIMA a mis en place 11 cliniques mobiles permettant ainsi de renforcer l’accès aux soins de santé en prenant en charge 112 360 personnes.

Réponse à la COVID-19

Enfin, ALIMA a appuyé les hôpitaux de Niamey et de Zinder pour la prise en charge des cas de COVID-19.

Photo de couverture © Mamadou Diop / ALIMA

¹ Banque mondiale 2020

² Union Européenne 2021 

³ SMART 2020 Niger

Les cliniques mobiles dans le district de Tchintabaraden, au nord-est du Niger

Actualités liées

Découvrir nos missions par pays

mali

Mali

nigeria

Nigeria

soudan

South Sudan