BURKINA FASO

Début de la mission : 2011

Burkina Faso

CHIFFRES-CLÉS PAYS

  • 20,9 millions d’habitants¹
  • 1 million de personnes déplacées² 
  • 535 000 souffrent de malnutrition aiguë sévère³
  • 3,5 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire²

CHIFFRES-CLÉS ALIMA

  • 64 960 mères formées à utiliser le bracelet PB-mères pour mesurer le périmètre brachial de leurs enfants 
  • 70 886 consultations médico-nutritionnelles pour les enfants de moins de 5 ans

Types d’Interventions

  • Nutrition
  • Epidémies
  • Recherche et Innovation
  • Conflits et mouvements de population

Le contexte

Le Burkina Faso est confronté à une insécurité croissante depuis quelques années et enregistre d’importants déplacements de populations internes. Les chiffres de personnes déplacées internes sont passés de 614 000 en janvier 2020 à 1 074 993 au 31 décembre 2020⁴.

L’escalade de la violence a entraîné la fermeture de 91 centres de santé à la fin d’octobre 2020 et plus de 230 structures de santé opèrent avec des capacités extrêmement réduites. Du fait de l’insécurité, l’approvisionnement en médicaments et en matériel médical a été impacté, et le personnel de santé s’est retiré de certaines zones. Dans l’ensemble, l’accès aux soins de santé a considérablement diminué accentuant ainsi la vulnérabilité des personnes déplacées et celle des communautés hôtes.

CONTEXTE 8 scaled
© What Took You So Long / ALIMA

L’impact – Activités sur le terrain

Réponse aux urgences 

Le consortium ALIMA / Keoogo / SOS Médecins Burkina-Faso fourni des réponses d’urgence pour favoriser l’accès aux soins de santé primaires et secondaires dans les régions du Centre-Nord à Barsalogho, Tougouri, Kaya ainsi que dans la région du Nord à Ouahigouya et Thiou.

 

IMPACT 9 scaled
© Jennifer Lazuta / ALIMA

Focus sur 2020

En 2020, ALIMA a réalisé au Burkina Faso 57 331 consultations externes pour 64 960 personnes, 40 596 femmes en âge de procréer ont bénéficié d’une formation PB-mères permettant de détecter les premier signes de malnutrition aiguë chez leur enfant; 2 374 enfants de moins de cinq ans atteints de malnutrition aiguë sévère ont été pris en charge et 30 724 souffrant de paludisme. ALIMA a également réalisé 7 441 consultations prénatales, 1 155 consultations psychologiques et a pris en charge 88 personnes victimes de violences basées sur le genre.

Réponse à la COVID-19

À partir de septembre 2020, ALIMA a commencé à proposer des soins de santé primaire pour les populations vulnérables au virus dans cinq centres de santé de la ville de Kaya et à Ouagadougou.

ALIMA et ses partenaires, KEOOGO et SOS Médecins Burkina-Faso, soutiennent le Ministère de la Santé burkinabè dans sa réponse à l’épidémie de la COVID-19 : 18 718 patients ont ainsi été accueillis dans les centres de triage et les équipes ont accompagné la prise en charge des cas suspects et des cas confirmés.

Photo de couverture © What Took You So Long / ALIMA

¹ Banque mondiale 2020

² OCHA (Bureau de la coordination des affaires humanitaires) 2021

³ UN (United Nations) 2021

Rapport du Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR) du 31/01/2021

Actualités liées

Découvrir nos missions par pays

mali

Mali

nigeria

Nigeria

soudan

South Sudan

newsletter tr

Restez informé(e) avec ALIMA

faire un don